Le point d’interrogation permet d’introduire une question.

Il y a trois manières de poser une question en français. À l’oral, il est possible de faire une phrase de type sujet verbe complément puis d’ajouter un point d’interrogation à la fin de la fin. Celui-ci est marqué par le timbre de la voix.
Une autre manière de marquer la question est simplement de commencer sa phrase par « est-ce que ». Ceci introduit directement une question.
Enfin, troisième manière d’introduire une question est faite par l’inversion du sujet. Cette forme est plus soutenue.
Dans les trois manières de poser une question, il faut ajouter un point d’interrogation à la fin de la phrase pour marquer la question.

– Tu sais quand il va venir ?
– Est-ce que tu sais quand il va venir ?
– Sais-tu quand il va venir ?

On ajoute une espace avant et après le point d’interrogation.

À noter qu’en typographie, une espace est un mot féminin.